Connexion candidat
expertises offres clients offres candidats blog contact

Disposez d'informations stratégiques pour orienter votre carrière,

Matchez vos envies avec celles des entreprises.


Candidature

Castez les bons talents,

Bénéficiez d'une veille d'experts pour anticiper vos besoins.

 

Contact

RH : se concentrer sur son cœur de métier grâce au numérique

Dorsimont 17-3-2016 13:28
Catégories: Focus métiers
 blog_image:aclcon_145821771756eaa2f5711ee.jpg:end_blog_image

D'un côté des métiers qui ont pris l'habitude de chercher eux-mêmes les compétences dont ils ont besoin ;

de l'autre des attributions administratives de plus en plus souvent externalisées.

Au final, que reste-t-il à la DRH, quel avenir se dessine pour elle ?

La digitalisation de l'entreprise marque-t-elle la fin, la disparition des ressources humaines à plus ou moins court terme ?

Pour certains spécialistes, si le passage au numérique signifie simplement pour les RH l'utilisation de nouveaux outils pour continuer comme avant, il y a de vrais risques.

En revanche, s'il s'agit de se réinventer et de se consacrer à son cœur de métier RH, tous les espoirs sont permis.

Pourquoi en effet ne pas saisir l'occasion de la digitalisation pour repenser la fonction et lui permettre par exemple de se concentrer sur les talents et les potentiels qui existent dans l'entreprise.

Là non plus cependant, il ne s'agit pas de conserver les vieilles habitudes et de fonctionner selon la traditionnelle relation de subordination qui lie DRH et collaborateurs.

Il faut au contraire lui substituer un partenariat, une relation de confiance entre d'une part des RH qui par exemple connaissent les postes à pourvoir et de l'autre des collaborateurs qui ont du potentiel et qui veulent évoluer.

Pour ce faire, les RH sont amenées à changer leur vision et à admettre que le collaborateur est aussi un client et qu'il est important de le satisfaire pour le fidéliser, pour qu'il véhicule à l'extérieur une bonne image de son entreprise.

En matière d’acquisition de compétences, les ressources humaines ont par le passé trop souvent été limitées dans leur démarche, certains diront qu’elles ont trop souvent sombré dans la facilité, se contentant d'embaucher des profils, des parcours et des diplômes plutôt que des individualités.

Or, aujourd’hui cela est facilement automatisable. Recruter des personnalités est en revanche plus compliqué, car moins aisé à calibrer.

Mieux valoriser le capital humain
Face à l'immensité des sources de données et à la vitesse induite par le numérique, les DRH ont l’opportunité de se préoccuper de l'individu, ce qui d'ailleurs n'est en rien incompatible avec le souci de la communauté, de l'entreprise.

Encore une fois, montrer aux collaborateurs qu'ils ne sont pas de simples données parmi des millions d'autres et mettre en lumière leur valeur personnelle ne peut que renforcer leur attachement à l'entreprise.

Il ne s'agit donc pas pour les RH de mettre un peu de numérique dans leurs habitudes, mais bien de changer d'approche et de pratiques.

Face aux nombreuses promesses portées par la digitalisation, leur challenge est en effet de prouver qu'elles valent plus qu'un robot.

Dans ce contexte, elles doivent pour ce faire accepter de perdre une partie de leurs anciennes attributions pour se focaliser sur leur expertise, c'est-à-dire leur capacité à valoriser les hommes et les femmes qui composent l'entreprise.

La ressource extérieure est à présent inépuisable et les moyens techniques existent pour la traiter. D’autant plus, qu’il faut aussi prendre en compte l’existence de travailleurs au contrat, au projet, des indépendants qui proposent des prestations de services aux entreprises et placent les RH dans des relations inédites.

En revanche, aucune technologie ne peut remplacer l'homme quand il faut comprendre, orienter, accompagner, argumenter, conseiller, recommander, dissuader parfois.

On ne parle plus alors de ressource que l'on gère au mieux selon les besoins du moment, mais d'atouts que l'on se doit de mettre à profit et de valoriser.

Peut-être alors la DRH laissera-t-elle la place à la DCH, la direction du Capital humain.


 blog_image:aclcon_145821790056eaa3ac1c1c1.jpg:end_blog_image

Consulter aussi :
-
Le DRH 3.0 face aux défis numériques

- RH : à nouvelle époque nouveau métier ?


Commentaire

CAPTCHA ImageRenouveler le codeActiver le code de sécurité
Blog
Le29-3-2017 11:15
5968 consultations | 0 réponses
Le17-1-2017 9:21
11021 consultations | 0 réponses
Commentaires récents
Copyright 2019 ACL Partners | Sitemap | SCOOPIT | RSS